LES PEELINGS CHIMIQUES

L’objectif premier des peelings, c’est de faire peler la peau.
Néanmoins, selon les objectifs à atteindre et les produits utilisés, les suites seront plus ou moins simples. Différents types de peelings peuvent en effet être réalisés :
- le peeling superficiel (ou lunch peel, ou peeling doux), aux acides de fruits, n’entraine aucune suite particulière
- le peeling moyen, à base d’acide trichloracétique plus ou moins concentré, est à l’origine de quelques jours d’éviction sociale
- le peeling profond au phénol, réservé aux peaux très marquées par le vieillissement ou par des cicatrices profondes, impose de se " cacher " plusieurs jours.

Les peelings réalisés au cabinet médical :

A - Les peelings superficiels :

Classiquement à base d’acides de fruits, ils permettent, sans gêne sociale, d’obtenir une peau plus lisse, un teint plus éclatant. Ils affinent le grain de la peau, la débarrassent des débris cellulaires qui l’encombrent, resserrent les pores, améliorent l’élasticité et la tonicité, atténuent les taches pigmentaires. L’exfoliation des couches superficielles de l’épiderme est en effet suivie d’une phase de relance de l’activité dermo-épidermique. Ils sont indiqués pour les peaux grasses à tendance acnéiques, les peaux ternes des fumeurs, ou exposées au soleil.
Différents produits peuvent être associés pour un meilleur résultat final.

Geste médical :
1 - Phase préparatoire, débutée au moins 15 jours avant le peeling, elle consiste en l’application de produits à base d’acides adaptés à votre peau. Elle sera associée à l’utilisation systématique d’un écran solaire, qui devra être appliqué durant toute la période de traitement, et dans les semaines qui suivent le dernier peeling.
Elle a également pour objectif de prévenir le risque de rebond pigmentaire.

2 - Phase du peeling : après nettoyage de la peau, le produit est appliqué par le médecin, entrainant une sensation de picotement et d’échauffement. La peau est rosée, lissée, parfaitement nettoyée. Les suites sont marquées par un léger érythème, maquillable. L’application d’une crème réparatrice se fait à volonté pendant les 48-72 heures qui suivent, avant de reprendre la préparation, en vue des séances suivantes.
En effet, 4 séances seront effectuées, espacées de 2 semaines. Le traitement peut être effectué une à deux fois par an, entre octobre et avril

Effets secondaires et contrindications :
- Risque de rebond pigmentaire, essentiellement sur peaux foncées
- Infections virales ou bactériennes. Nécessité d’une prévention systématique des poussées herpétiques chez les sujets à risque
- Pas de peelings pendant la grossesse ou l’allaitement, ou en cas d’infection cutanée locale.


B - Les peelings moyens :

Lorsqu’un traitement plus puissant s’avère nécessaire, le médecin peut proposer un peeling moyen, à base d’acide trichloracétique: plus efficace, il entrainera des suites avec une éviction sociale de quelques jours.
L’acide trichloracétique peut être utilisé à différentes concentrations, et sous différentes formes galéniques. La profondeur d’action sera fonction de la concentration, du nombre de couches appliquées, l’objectif étant de provoquer une desquamation efficace.
Ces peelings permettent de traiter les peaux ridulées, tachées, épaissies, rugueuses, acnéiques, ternes, atones. Ils en améliorent l’élasticité et la tonicité ; Ils sont particulièrement indiqués pour les peaux grasses, les peaux ternes des fumeurs, ou trop exposées au soleil.

Geste médical :
1 - Phase préparatoire: débutée au moins 15 jours avant le peeling, elle consiste en l’application de produits à base d’acides adaptés à votre peau. Elle sera associée à l’utilisation systématique d’un écran solaire, qui devra être appliqué durant toute la période de traitement, et dans les semaines qui suivent le dernier peeling.
Elle a également pour objectif de prévenir le risque de rebond pigmentaire.

2 - Phase du peeling: après nettoyage de la peau, le produit est appliqué par le médecin, entrainant une sensation de brûlure. La peau présente un blanchiment plus ou moins étendu, puis un érythème plus ou moins marqué. Un oedème peut s’installer pour quelques heures. La peau va ensuite peler du 3ème au 7ème jour.
L’application d’une crème réparatrice se fait à volonté pendant la phase de desquamation, durant laquelle il ne faut pas gratter ou arracher la peau, qui se détachera d’elle-même.

En moyenne, 4 séances seront effectuées, espacées de 2 semaines. Au maximum, une séance par an est préconisée.

Effets secondaires et contrindications :
- Risque de rebond pigmentaire, essentiellement sur peaux foncées
- Infections virales ou bactériennes. Nécessité d’une prévention systématique des poussées herpétiques chez les sujets à risque
- Cicatrices en cas de grattage des croutes
- Pas de peelings pendant la grossesse ou l’allaitement, ou en cas d’infection cutanée locale.

Tarifs :
À partir de 90 euros pour un peeling superficiel.
C’est lors de la consultation que le médecin pourra vous indiquer le peeling le plus adapté à votre cas, et vous remettra à un devis détaillé accompagné d’un formulaire de consentement éclairé, et d’une fiche technique concernant le geste, la préparation à réaliser et les précautions à respecter en vue du peeling.


C - Le peeling profond au phénol :

L'application sur la peau d'un liquide exfoliant puissant va la faire peler en profondeur, permettant d'obtenir une peau débarrassée de ses défauts et renouvelée en profondeur. Le produit utilisé est le phénol, dont il existe différentes formules.

Déroulement du geste :
- La peau sera préparée durant 2 à 4 semaines avec des crèmes spécifiques.
- Sous anesthésie locale, et prise d'antalgique par voie orale, le peeling est appliqué lentement sur la zone à traiter: pour un visage entier, prévoir 2 heures d'application. Certaines zones peuvent être traitées isolément (poutour de la bouche , paupières). Un pansement occlusif est enfin appliqué durant 24 heures pour optimiser l'action du peeling.

- 24 heures après, le masque occlusif est retiré au cabinet du medecin, et suivi de la pose d'un masque de poudre cicatrisante, à garder 6 jours.

- Le 7eme jour, le masque est retiré, découvrant une peau rosie et rajeunie de 10 à 15 ans.

- La peau va rester rouge durant quelques semaines et retrouver progressivement une coloration normale sur environ 3 mois. Le maquillage est possible dès le 8ème jour.

Inconvénients :
Il faut prévoir au moins 8 jours d'éviction sociale
Les.
Les rougeurs vont s'estomper progressivement sur 3 mois

Résultats du peeling au phénol :
Dans les 15 jours qui suivent le geste, on voit la peau transformée: en régénérant et tonifiant le derme, la peau retrouve tonicité et densité. Les taches pigmentées rebelles sont effacées, les rides ont disparu, le résultat étant très impressionnant sur les peaux fines et fripées, avec un vrai "effet lifting".

Prix :
Dépend des zones traitées.

L’avis du médecin :
L'indication majeure de ce peeling est le traitement du vieillissement et du relâchement cutané: les peaux flétries et ridées sont transformées. Il est particulièrement performant sur le "code-barre" des lèvres supérieures, et le tour de bouche en général, sur les paupières flétries, les peaux froissées et tâchées. En cas de traitement localisé, un peeling sera associé pour le reste du visage (TCA 30%)
Les suites imposent une éviction sociale d'au moins 8 jours, et de gérer la réactivité de la peau dans les semaines qui suivent.



Les peelings du visage :

Cette fiche d’information a été conçue sous l’égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE) comme un complément à votre première consultation, pour tenter de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez d’avoir recours à un peeling du visage. Le but de ce document est de vous apporter tous les éléments d’information nécessaires et indispensables pour vous permettre de prendre votre décision en parfaite connaissance de cause. Aussi vous est-il conseillé de le lire avec la plus grande attention.

chirurgie plastique languedoc roussillon,chirurgie esthétique,narbonne, béziers,carcassonne,perpignan,chirurgie réparatrice chirurgie esthétique et plastique à narbonne,chirurgien esthétique-esthéticiens languedoc roussillon,chirurgiens plastique,clinique chirurgie esthetique narbonne (languedoc roussillon),chirurgie plastique languedoc roussillon,chirurie esthétique narbonne,chirurgie reconstructrice languedoc roussillon,chirurgien plastique Narbonne,chirurgie esthetique,languedoc roussillon,implants mamaire,prothèse mammaire,lifting,liposuccion,chirurgie,esthétique en languedoc roussillon,Narbonne,rhinoplastie,prothèses mammaires,implant mammaires,lifting,seins,protheses,implants,visage,cou,liposuccion,lipoaspiration,botox,chirurgie esthetique narbonne,Perpignan,Narbonne,Béziers,languedoc roussillon,Aude,Hérault Télécharger le pdf de documentation